La Démocratie trahie et anéantie par la République :

 

Revolution delacroix

 

Article 89 de la constitution de 1958 :

« L'initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au Président de la République sur proposition du Premier ministre et aux membres du Parlement. »

Le projet ou la proposition de révision doit être examiné dans les conditions de délai fixées au troisième alinéa de l'article 42 et voté par les deux assemblées en termes identiques. La révision est définitive après avoir été approuvée par référendum.

Toutefois, le projet de révision n'est pas présenté au référendum lorsque le Président de la République décide de le soumettre au Parlement convoqué en Congrès ; dans ce cas, le projet de révision n'est approuvé que s'il réunit la majorité des trois cinquièmes des suffrages exprimés. Le bureau du Congrès est celui de l'Assemblée nationale.

Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu'il est porté atteinte à l'intégrité du territoire.

La forme républicaine du Gouvernement ne peut faire l'objet d'une révision. »

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?cidTexte=JORFTEXT000000571356&idArticle=LEGIARTI000006527639&dateTexte=&categorieLien=cid

Explications :

  • Via cet article, l’État s’octroie tous les droits et rends légitime ses fonctions ainsi que celui de ses institutions telles que l’assemblée nationale, le sénat, le conseil constitutionnel et le conseil d’État.
  • « La forme républicaine du gouvernement ne peut faire l’objet d’une révision ». Cette phrase démontre à elle seule qu’aucune autre forme de gouvernance n’est autorisée par celle-ci.
  • Lien sur le massacre des Chouans en 1793:
  • Démonstration et histoire:

• Sous la 1ère République (1792-1804) - 12 ans de règne Les Chefs d'Etat n'ont pas été élu par le Peuple !

Mais sous la Convention Nationale (1792-1795) par 11% des électeurs (ceux-ci étant des chefs de familles imposables, 1 vote par chef de foyer). ...mais sous le Directoire (1795-1799), par leurs copains du Conseil des Anciens (Sénat de l'époque). ...mais sous le Consulat (1800-1804), par un coup d'état ! - Napoléon (1800-1804)... qui se couronna Empereur !

• Sous la 2e République (1848-1852) - 4 ans de règne Le Président Napoléon III n'a pas été élu par le Peuple ! ...mais par ses copains Sénateurs et Députés ! Puis, il se couronna Empereur (1852-1870).

• Sous la 3e République (1870-1940) - 70 ans de règne ! (cf. image du dictionnaire Larousse 1908) Les 14 Présidents de la République n'ont pas été élus par le Peuple

Mais par leurs copains Sénateurs et Députés ! Voici les 14 Présidents de la plus longue de notre république : - Adolphe Thiers (1871-1873) - Mac-Mahon (1873-1879) - Mac-Mahon (1873-1879) - Jules Grévy (1879-1887) - Sadi Carnot (1887-1894) - Jean Casimir-Perier (1894-1895) - Félix Faure (1895-1899) - Émile Loubet (1899-1906) - Armand Fallières (1906-1913) - Raymond Poincaré (1913-1920) - Paul Deschanel (1920-1920) - Alexandre Millerand (1920-1924) - Gaston Doumergue (1924-1931) - Paul Doumer (1931-1932) - Albert Lebrun (1932-1940)

• Sous le Régime de Vichy (1940-1944) - 4 ans de règne Le Chef d'Etat n'a pas été élu par le Peuple !

Mais par ses complices Sénateurs et Députés ! (10 juillet 1940) - Maréchal Pétain (1940-1944)

• Sous le gouvernement provisoire (1944-1946) - 2 ans de règne Les Chefs des gouvernements n'ont pas été élu par le Peuple !

Mais par leurs copains Sénateurs et Députés ! - Charles de Gaulle (juin 1944-janv.1946) - Félix Gouin (1er semestre 1946) - George Bidault (2e semestre 1946) - Léon Blum (déc.1946-janv.1947)

• Sous la 4e République (1946-1958) - 12 ans de règne (comme la 1ère) Les 2 Présidents de la République n'ont pas été élu par le Peuple !

Mais par leurs copains Sénateurs et Députés ! - Vincent Auriol (1947-1954) - René Coty (1954-1958)

• Sous la 5e République (1958-aujourd'hui) - 60 ans de règne Les Présidents de la République sont élus par le Peuple, ...mais la loi et sa répression par leurs copains Sénateurs et Députés !

Voici les 8 Présidents : - Charles de Gaulle (1959-1969) - Georges Pompidou (1969-1974) - Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981) - François Mitterrand (1981-1995) - Jacques Chirac (1995-2007) - Nicolas Sarkozy (2007-2012) - François Hollande (2012-2017) - Emmanuel Macron (depuis 2017)

Conclusions :     

Ceci démontre simplement qu’une république ne peut en soit être démocratique, c’est valable pour tous les pays du monde.

Elle n’est en fait que le prolongement de la monarchie qui nomme ses ministres comme tous les bons aristocrates de l’époque.

La république équivaut à la dictature d’une minorité élue par le peuple mais en aucun cas pour. Les nombreuses dérives en attestent au quotidien.

Réflexion :

Remontons en ce cas à la source de ce fleuve qui a servi de base à son écriture, la DDHC de 1789.

Dans son article 2 :

« - Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression. »

 

http://www.elysee.fr/la-presidence/la-declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen/

 

Ce qui induit de fait que seules les associations politiques détiennent les droits, qu’en est-il des devoirs ?

 

Nous avons donc créé une association collective déposée mais qui semble poser des soucis.

Celle-ci est « Le Phoenix Français » Sous le Numéro suivant : dossier n°A-7-5QNVHQ1E8

Pas de réponse veut dire approbation, mais sans parution au Journal Officiel, elle empêche de fait l’ouverture d’un compte bancaire et d’avoir des adhérents.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous soutenir de différentes manières :

  • Dons en nature : Rames de papier, cartouches d’encre, copies, tractage etc…
  • Dons en temps : Rédaction de documents, montages vidéo etc…
  • Dons en numéraires et autres matériaux desquels nous avons besoin.

 

Pour cela nous vous invitons à prendre contact des différentes manières et à partager un maximum :

 

Bonne journée à tous l’équipe du Phoenix Français.

 

 

 

 

 

×